Un avenir encore plus incertain pour les pêches françaises

Un avenir encore plus incertain pour les pêches françaises   Le Comité National des Pêches et des Elevages Marins prend acte du vote de la Chambre des Communes de rejeter la proposition d’accord de retrait de l’Union européenne. Si cet accord, ne préjugeait pas des relations futures pour la pêche, il permettait néanmoins un retrait ordonné du Royaume-Uni, et instaurait une période de transition, créant les conditions adéquates et nécessaires à la définition d’un accord de pêche et de libre-échange.

Des quotas de pêche qui accompagnent le changement

Des quotas de pêche qui accompagnent le changement Après deux jours de négociations à Bruxelles sur les TAC et quotas, Gérard Romiti, Président du Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins estime que « les résultats peuvent être jugés satisfaisants et les efforts entrepris par nos professionnels depuis plusieurs années devront se poursuivre pour répondre au mieux aux obligations d’atteinte du rendement maximum durable (RMD) et de la mise en œuvre effective de l’obligation de débarquement au 1er janvier ».

Droit de réponse du CNPMEM – Choisir la vérité et non le mensonge !

CHOISIR LA VERITE ET NON LE MENSONGE ! LE COMITE NATIONAL DES PECHES MARITIMES ET DES ELEVAGES MARINS REPOND A L’ENQUETE UFC QUE CHOISIR   Le Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins (CNPMEM) entend apporter des informations justes et factuelles au consommateur, afin de l’éclairer dans sa consommation. En effet, l’enquête UFC Que Choisir datée du 17 décembre 2018 sur « la « durabilité des méthodes et des zones de pêche pour le cabillaud, la sole et le bar : la grande distribution fait l’impasse sur la protection des ressources marines », contient des informations erronées voire mensongères qui exigent un rétablissement de la vérité.

Anguille : la Commission européenne cède à son démon de l’interdiction !

Anguille : la Commission européenne cède à son démon de l’interdiction !   A deux semaines du Conseil des Ministres décidant des possibilités de pêche pour l’année 2019, la Commission européenne, par l’intermédiaire d’une note sur l’anguille, revient à la charge sur ce dossier sensible et difficile en stigmatisant les pêcheurs estuariens et fluviaux.

ICCAT : Feu vert pour le thon rouge mais gros yeux pour le thon obèse

ICCAT : Feu vert pour le thon rouge mais gros yeux pour le thon obèse   La 21ème session extraordinaire de la CICTA (ICCAT en anglais) a clôturé hier, lundi 19 novembre 2018, sur un résultat en demi-teinte pour les pêches françaises. Si le CNPMEM se félicite du passage à un plan de gestion pour le thon rouge de l'Atlantique de l'Est et de Méditerranée, il regrette qu'aucune décision n'ait été prise sur le thon obèse de l'Atlantique.