Pas d’accord sur la Coquille Saint-Jacques en 2018

Pas d’accord sur la Coquille Saint-Jacques en 2018

C’est avec regret et un sentiment d’amertume que les pêcheurs professionnels français décident de se retirer des négociations franco-britanniques quant à l’exploitation de la coquille Saint-Jacques en Manche.
L’achoppement des discussions est un échec pour la gestion de la ressource et pour la collaboration entre pêcheurs, mais c’est tout un modèle de gestion vertueux qui est remis en cause par l’attitude inflexible de nos collègues anglais vis-à-vis d’une ressource partagée.

Malgré les efforts importants que les professionnels français travaillant en Manche étaient prêts à consentir en terme de contrepartie à l’arrêt d’une activité des navires de pêche britanniques en Manche, ces derniers n’ont eu de cesse, durant les négociations, d’exprimer des prétentions exorbitantes.

Nous, responsables des pêcheurs français, n’acceptons donc pas que la pêche française soit prise en otage.

Nous constatons donc avec regret qu’il n’est pas possible d’atteindre un accord et nous avons informé le Ministre de l’Agriculture que nous mettons un terme aux discussions.

Nous continuerons néanmoins à promouvoir, volontairement, une exploitation durable et responsable de la coquille Saint-Jacques, afin de permettre une gestion commune à long terme de cette espèce tant au regard des périodes de pêche que de la sélectivité des engins.

Paris, le 12 septembre 2018

Contacts :
Pascal COQUET : 06 11 61 77 03
Hubert CARRE : 06 80 60 37 62

Retrouvez également cette actu sur notre application
Publié le 12 septembre 2018