Le poisson d’élevage est plus gras que le poisson sauvage

Faux

L’étude Nutraqua a montré que c’est l’espèce, et non la provenance (pêche ou pisciculture) qui détermine la composition nutritionnelle des produits aquatiques.

C’est pourquoi les poissons d’aquaculture ne sont pas toujours plus gras que les poissons de pêche, contrairement à une idée reçue. Par ailleurs, ils sont, comme leurs semblables issus de la pêche, sources d’éléments nutritionnels particulièrement intéressants, comme les acides gras polyinsaturés à longue chaîne oméga 3 et certains minéraux. De ce point de vue, ils répondent parfaitement aux recommandations du Programme National Nutrition Santé.

 

Mis à jour le 7 janvier 2015