L’anguille européenne

Nom scientifique : Anguilla anguilla

Où la pêche-t-on ?

L’espèce est présente dans les eaux littorales, estuariennes et continentales d’Europe et des pays riverains de la Méditerranée. L’anguille est pêchée sur l’ensemble de son aire de répartition et à ses principaux stades de développement : la civelle ou pibale (stade alevin migrant), l’anguille jaune (stade immature sédentaire) et l’anguille argentée (stade sub-adulte migrant).

Comment la pêche-t-on en France ?

La civelle est pêchée au tamis dans les principaux estuaires du Golfe de Gascogne et de Manche durant l’hiver. L’anguille jaune est capturée au moyen de nasses et de verveux, essentiellement au printemps dans les grands fleuves et zones humides continentales, et jusqu’en automne dans les lagunes méditerranéennes. La pêche de l’anguille argentée se pratique en automne et jusqu’en hiver au moyen de verveux assemblés en capétchades dans les lagunes méditerranéennes. Elle utilise aussi le guideau sur la Loire.

Comment est-elle gérée ?

La pêche professionnelle de l’anguille fait l’objet d’un encadrement très strict, associant un système de licence, des périodes et zones de pêche, un nombre limité d’engins de pêche par pêcheur, …, et, pour la civelle, des quotas de capture fixés par zone ainsi qu’un dispositif complet de traçabilité des productions. La pêche professionnelle de la civelle est interdite en Méditerranée et dans les cours d’eau s’y déversant, et celle de l’anguille argentée se limite au seul bassin de la Loire et aux lagunes et étangs méditerranéens. Et bien d’autres limitations existent encore.

Pour en savoir plus sur la biologie ou l’état de la ressource :

 

Mis à jour le 8 janvier 2015