Les filets

Le principe de fonctionnement :

Les filets sont constitués de plusieurs nappes rectangulaires tendues vers le haut par une corde munie de flotteurs et vers le bas par une corde lestée. On parle de filage quand le filet est mis à l’eau et de virage quand il est remonté. Un navire peut disposer plusieurs rangées de ces filets à quelques distances des uns des autres. Lors d’une même marée, un pêcheur pourra filer des filets sur une zone pour les laisser une nuit ou plusieurs jours en fonction des espèces recherchées, puis aller virer des filets déjà à l’eau. Le poisson est ensuite démaillé puis trié. Pour les crustacés, ils sont gardés vivant dans des viviers à bord des navires.

filet

Les différents filets :

le filet droit : composé d’une seule nappe, le poisson se maille par les ouïes en engageant sa tête par une maille. Celle-ci est adaptée à la taille du poisson recherchée. La couleur, la matière, l’épaisseur du fil participent à la sélectivité. Le filet maillant sert à pêcher des espèces vivant en banc comme le cabillaud, le merlu, la baudroie mais aussi les crustacés.

le filet trémail : composé de trois nappes montées en parallèle, les nappes extérieures ayant des mailles plus grandes que celles de la nappe du milieu, le poisson s’emmêle, il reste enveloppé dans la nappe du milieu. La couleur, la matière, l’épaisseur du fil participent à la sélectivité. Le trémail est utilisé pour cibler des espèces comme la sole, la plie.

le filet dérivant : filet non fixe, lié au navire par une extrémité, le pêcheur peut ainsi intervenir pour accompagner ou ajuster la dérive afin d’en optimiser l’efficacité. En fonction de la zone de pêche, il permet de cibler lamproie, bar, maigre, dorade, hareng.

Les types de fileyeurs :

Les fileyeurs sont principalement de petites unités de pêche de moins de 12m de longueur travaillant dans les estuaires ou dans les zones très côtières. Mais certains fileyeurs peuvent atteindre 20m de longueur et travailler beaucoup plus au large. Beaucoup de fileyeurs sont polyvalents, c’est à dire qu’un même navire peut être utilisé avec différents engins de pêche au cours d’une même année, en fonction de la saisonnalité des espèces.

Les zones de pêche :

Les fileyeurs travaillent dans les estuaires, près des côtes, sur le plateau continental et sur le haut des talus. Le filet est l’engin majoritairement utilisé en France toute catégorie confondue, tant en Manche, Atlantique qu’en Méditerranée.

Mis à jour le 22 mars 2016