Les chaluts

Le principe de fonctionnement :

Le chalut est une poche en forme d’entonnoir tractée dont l’ouverture est garantie soit par des panneaux divergents, soit par deux navires (pêche en boeufs), soit par une perche. On parle de filage quand le chalut est mis à l’eau et de virage quand il est remonté.

chalut

Les différents chaluts :

chalut de fond, senne : conçu pour être tracté près du fond, il permet de capturer des espèces proche du fond (cabillaud, merlan, merlu, églefin, seiche…) ou posées sur le fond (sole, plie, rouget, langoustine…). Il peut être tracté par l’avancement du navire (chalutier) ou bien par la force de traction des treuils à partir du navire (senneur danois).

chalut pélagique : adapté pour la pêche en pleine mer, ce type de chalut est utilisé pour cibler des espèces pélagiques de plus ou moins grande taille (de l’anchois au thon blanc, passant par la dorade, le maquereau et le saint-pierre).

chalut à perche : comme le chalut de fond, le chalut à perche est en contact avec le fond, par contre, il sera exclusivement dédié à la pêche d’espèces posées sur le fond comme la sole. Son ouverture horizontale est permise par une perche.

Les types de chalutiers :

On peut aussi bien trouver des navires petits côtiers de 12m que des navires congélateurs de plus de 80m.

Les zones de pêche :

De la côte jusque très au large, mais souvent en deçà des 200 mn, les chalutiers vont là où les espèces recherchées se trouvent.

 

 

Mis à jour le 22 mars 2016