Le service vétérinaire « SAVU »

Le SAVU, une assistance vétérinaire et sanitaire au service des aquaculteurs de poissons marins

Un service vétérinaire par les éleveurs de poissons marins : Nous sommes en 1989 et les 6 premiers éleveurs français de poissons marins sont, dès le départ, soucieux d’adosser leur croissance et leur développement à un service aquacole d’assistance vétérinaire et d’urgence dénommé SAVU. Un vétérinaire spécialisé est alors recruté. Il visite régulièrement et accompagne les fermes de plus en plus nombreuses à adhérer à ce suivi sanitaire. La gestion de ce service est confiée dès le début au Comité des pêches.

Un service pour les éleveurs de poissons marins : Le service est proposé à tout éleveur marin sur adhésion volontaire avec tacite reconduction, moyennant le règlement d’une cotisation annuelle qui est modulée en fonction du chiffre d’affaires. Il consiste en une assistance vétérinaire et sanitaire permanente toute l’année et inclut un minimum de 3 visites annuelles sur site, réalisées en fonction des besoins et des périodes à risque accru. Cette assistance sanitaire porte sur la santé des élevages mais aussi sur l’hygiène et la qualité des produits proposés aux consommateurs.

Un enrichissement et une confiance mutuelle : Au fil du temps, favorisé par le fait que le même vétérinaire suive les élevages français depuis 1989, la connaissance s’est enrichie et a ainsi pu, en retour, bénéficier à tous. Actuellement, le service dispose d’un historique, d’un recul, d’une expérience et d’une réactivité reconnus et mis au service de la profession.

Une assistance et un conseil élargis : Progressivement enrichie par les différentes missions et interventions, cette assistance a dépassé le simple cadre sanitaire. Désormais le SAVU intervient certes comme un service vétérinaire mais aussi et de plus en plus comme conseiller en gestion et technique d’élevage, en métropole et en DOM-TOM et développe des missions adaptées à l’attente des aquaculteurs.

Une surveillance des performances zootechniques, de la qualité nutritionnelle et sanitaire et de l’impact environnemental des poissons commercialisés : Grâce à l’aide des Régions PACA et Corse, depuis plus de 10 années, le programme PESQUAD mesure et positionne régulièrement des indicateurs de performances zootechniques, de qualité du poisson et d’impact environnemental sur les élevages méditerranéens français de poissons marins. Ces derniers peuvent tous bénéficier de cet accompagnement réactualisé chaque année par une nouvelle campagne de prélèvements et d’analyses. Cette surveillance et cette étude donnent lieu à une restitution collective globale mais aussi individuelle et personnalisée des résultats. Elle apporte à chaque participant un outil de gestion original, indépendant et complémentaire qui participe à la reconnaissance de la qualité de la production des élevages français.

Une représentation légitime : Le développement de ces contacts directs, réguliers et en temps réel avec les acteurs de l’aquaculture, a conforté la légitimité du service et plus largement du CNPMEM à pouvoir relayer rapidement et avec discernement leurs préoccupations, en synergie avec les autres organisations professionnelles représentant l’aquaculture française.

Mis à jour le 25 août 2014