Un BTS pour la pêche

Dès 2012, le CNPMEM a impulsé la réflexion menée par la Direction des affaires maritimes (DAM) pour la création d’un BTS Maritime.

Ainsi, le Président du CNPMEM, particulièrement attaché à la formation professionnelle des marins, a défendu la création d’un BTS spécifique à la pêche, notamment lors des assises de la formation professionnelle et des métiers maritimes en novembre 2013.
Convaincu qu’un BTS est de nature à favoriser l’attractivité du secteur de la pêche, le CNPMEM a porté un projet sur le thème « pêcheur de demain, ingénieur de la mer et sentinelle de la mer».
Retenu par le Ministre M. Frédéric Cuvillier après avis favorable du Comité spécialisé de la formation professionnelle maritime,  sa mise en œuvre a été confiée à un Groupe de travail auquel  le CNPMEM a été étroitement associé.

Chalutier_opération_pêche_ouverture_phase 4

Ce BTS Maritime offrira la possibilité aux élèves du Bac Pro Conduite et Gestion d’une Entreprise Maritime « pêche » de poursuivre leurs études.
Si ce BTS ne dispose pas de prérogatives maritimes propres, il poursuit plusieurs objectifs : approfondir les connaissances halieutiques et éco-systémiques nécessaires aux marins pêcheurs, appréhender le contexte environnemental de l’activité de pêche et le développement d’activités concurrentes en mer.

Le CNPMEM considère que ce BTS Maritime apportera les connaissances et les compétences nécessaires à la pêche de demain. Il permettra de :

  • Renforcer la participation des marins pêcheurs à l’amélioration des connaissances scientifiques des espèces et du milieu maritime et à valoriser leurs savoirs empiriques nés de ses observations. Le marin pêcheur a développé une expertise et peut compléter, de manière précieuse, les observations scientifiques (notamment celles de l’IFREMER) aux fins de diagnostiquer l’état de la ressource,
  • Participer à la protection du milieu maritime et aux campagnes d’observation en mer ainsi qu’aux programmes de recherche appliquée et d’innovation,
  • Participer également à sa valorisation auprès du grand public.

Afin de favoriser l’ascension sociale, ce BTS permettra à ses titulaires, à l’issue d’une troisième année de formation, d’obtenir leur brevet de capitaine de pêche sous réserve de satisfaire aux conditions de temps de navigation et rejoindre ultérieurement la filière B.

Depuis 2014, les lycées professionnels maritimes de Boulogne-sur-Mer et de Sète proposent ce BTS maritime. Une classe de mise à niveau au LPMA d’Etel est également ouverte permettant aux élèves de l’enseignement général ou d’autres de se réorienter vers la pêche et l’environnement marin.

Pour en savoir plus

 

Mis à jour le 24 août 2016