Limitation des captures de bar zone Sud

La Commission Espèces Benthiques et Démersales du Golfe de Gascogne qui s’est réunie le 23 novembre 2018, compte tenu du niveau de consommation estimé du plafond global de captures en 2018 (91% au 20 novembre), a acté la nécessité d’intervenir en urgence sur les possibilités de capture de la pêcherie de bar du golfe de Gascogne sur la fin de l’année 2018.

Ses membres ont donc proposé de mettre en place une mesure de limitation des captures sur la zone à un maximum de 50 kgs de bar par navire et par marée jusqu’en fin 2018.

Cette proposition tient compte des échanges en cours entre les autorités françaises et la Commission européenne sur la gestion de ce stock, dans un contexte de préconisation scientifique à la baisse sur les possibilités de pêche du bar Sud pour 2019. Le risque de dépassement du plafond global aux conséquences potentiellement graves pour l’ensemble de la pêcherie française a motivé cette proposition.

Cette mesure vise à retarder la fermeture totale de la pêche du bar par la DPMA, imminente selon les perspectives de pêche à court terme.
Cette fermeture interviendra lorsque l’estimation de la consommation du plafond aura atteint non pas classiquement 90% mais 95% compte tenu du suivi renforcé réalisé depuis mi-octobre sur les captures.

Consultés par procédure écrite en urgence, le Bureau du CNPMEM a émis un avis favorable sur le projet d’arrêté de la DPMA.
Cet arrêté est paru au JORF de ce jour et entrera en vigueur dès demain, mercredi 28 novembre 2018.

Pour accéder à l’arrêté, cliquez ici

Retrouvez également cette actu sur notre application
Publié le 27 novembre 2018