Thon rouge et espadon

Président : Serge Larzabal
Vice-présidents : Raphael Scannapiéco, Daniel Defusco

Composition de la commission :
Elle est composée de 36 membres représentants :
– Les fédérations syndicales (10 sièges)
– Les organisations de producteurs (12 sièges)
– Les comités régionaux (12 sièges)
– La coopération maritime (2 sièges)

Périodicité : 2/3 réunions par an

Rôle et axe de travail

Le rôle de la commission est de participer à l’organisation de la gestion équilibrée du thon rouge dans l’Atlantique nord-est et la mer Méditerranée ainsi que de l’espadon de la mer Méditerranée.

Les axes de travail sont :

  • Relations fréquentes et régulières avec les autorités publiques françaises et communautaires pour la défense du secteur professionnel et pour la conservation du thon rouge et de l’espadon ;
  • Collaboration avec les organismes scientifiques compétents en particulier l’IFREMER et l’IRD (Institut de recherche pour le développement) ;
  • Participation aux travaux de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (ICCAT).
Actualité

Depuis 2015, il est prévu une augmentation du quota de thon rouge en Atlantique et Méditerranée de 20% par an jusqu’en 2017. L’année 2016 a été marquée par une nouvelle évaluation du stock d’espadon de Méditerranée. Une nouvelle recommandation de l’ICCAT sur l’espadon de Méditerranée a été adoptée en novembre 2016. Elle introduit la mise en place d’un TAC, une augmentation de la taille minimale et un plan de contrôle. Une nouvelle évaluation du stock de thon rouge a été réalisée en 2017, confirmant la tendance positive du stock, malheureusement les membres de l’ICCAT n’ont pas souhaité faire évoluer le plan vers un plan de gestion lors de la plénière de 2017. Par contre, une augmentation des possibilités de pêche a été actée pour les trois prochaines années.

Référent de la commission au CNPMEM :
Caroline Mangalo – Chargée de mission Pôle Pêche
cmangalo@comite-peches.fr

Mis à jour le 19 décembre 2017