La pêche française a un avenir

La pêche française a un avenir. Elle investit.

En témoignent les lancements de trois navires sur le seul mois de novembre 2017 :

Le Bara Breizh au Guilvinec

Le Naoned à Lorient

Le Marmouset 3 à Boulogne sur Mer

Bien que la situation économique de la pêche française soit favorable avec 59% des stocks exploités au rendement maximal durable (RMD), ces entrées en flotte s’inscrivent dans un contexte incertain avec les futurs conséquences du Brexit et le défit du renouvellement des équipages pour les cinq prochaines années (correspondant à des départs en retraite importants).

 

 

 

Retrouvez également cette actu sur notre application
Publié le 28 novembre 2017