Renforcer les relations franco-hollandaises : rencontre entre professionnels

Mercredi 13 juin, le Président du Comité National, accompagné des Présidents des Comités Régionaux des Hauts-de-France et Normandie, ainsi que des Présidents des organisations de producteurs de ces régions, a rencontré une délégation de professionnels hollandais, afin d’entamer une réflexion sur l’intensification des relations de travail entre professionnels de nos deux pays.

L’ordre du jour de cette rencontre a donc porté, après les mots de bienvenue de Gérard Romiti, sur les thématiques suivantes : gestion de la Manche Est, anticipation des discussions du prochain Conseil des Ministres sur les TAC et Quotas (principalement pour les stocks de bar et raies), mise en oeuvre de l’obligation de débarquement (échange sur la mise en oeuvre actuelle, l’état des travaux de sélectivité et évolutions futures), Brexit et coopération européenne dans les différentes instances d’échange.

Sur la question de la gestion de la Manche Est, les participants ont convenu de :

  • Limiter les débats à la gestion des senneurs,
  • Dresser une typologie (en utilisant les différents indicateurs à disposition tels que UMS, kw, longueur des navires, nombres de navires…), ainsi qu’une cartographie des deux flottilles (dans et hors 12mn) pour la prochaine réunion,
  • Garder ouvert tous les sujets de discussions relatifs à l’encadrement de l’effort de cette activité dans cette zone.

Sur la question des TAC et quotas, les participants ont décidé de :

  • Travailler à un positionnement commun sur le Bar de la zone Nord après la publication de l’avis scientifique,
  • Échanger sur la démarche française d’amélioration de la méthode de travail de la Commission quant au Conseil de décembre.

Sur la question de l’obligation de débarquement, il a été communément décidé de :

  • Travailler à une meilleure communication autour des travaux de sélectivité entrepris par les différentes flottilles des deux États,
  • Dresser un inventaire de ces travaux,
  • De solliciter un rendez-vous commun auprès de la DG Mare.

Sur la question du ou des forums de discussion des professionnels européens après le Brexit :

  • Les professionnels français se sont engagés à discuter de ce sujet au sein du CNPMEM
  • La délégation hollandaise a proposé d’adresser une note de position comme base de discussion sur la question de la fusion d’AEOP et Europêche.

Sur le sujet relatif à l’amélioration de la communication « grand public » autour des activités de pêche et des attaques diverses subies par les professionnels (ajouté en séance au regard des discussions), il a été décidé d’ajouter ce point à une prochaine réunion afin de réfléchir aux pistes d’amélioration de la communication (ce sujet pouvant être rapproché du précédent concernant la création d’un forum européen d’échange entre professionnels).

La prochaine réunion se tiendra après l’été, aux Pays-Bas. Il a été proposé que les représentants belges soient invités.

 

Retrouvez également cette actu sur notre application
Publié le 11 juin 2018