Table ronde sur la pêche à l’Assemblée Nationale

A la demande du député Daniel FASQUELLE, une table ronde sur la pêche a été organisée par la Commission des Affaires Economiques de l'Assemblée Nationale le mercredi 11 juillet 2018, présidée ce jour par le député Mickaël NOGAL. Le thème de l'audition portait sur les difficultés de la mise en œuvre de l'obligation de débarquement pour les pêcheurs français ainsi que sur les difficultés en général rencontrées par la profession. les pêcheurs étaient représentés par Hubert CARRE, au titre du CNPMEM, Olivier LEPRETRE, au titre  des patrons pêcheur, Bruno DACHICOURT, au titre des salariés, Stéphane PINTO, au titre des fileyeurs des Hauts-de-France. Cette audition a permis aux différents représentants de présenter l'obligation de débarquement, les travaux déjà réalisés sur le sujet, notamment le projet EODE, les difficultés rencontrés par les patrons ou les marins vis-à-vis de cette contrainte. Mais cette audition a aussi permis de souligner d'autres difficultés, notamment vis-à-vis de la situation difficile pour les fileyeurs des Hauts de France, vis-à-vis du devenir des zones de pêche à l'orée du Brexit. Ces sujets ont aussi été développés suite aux différentes questions des députés présents. De plus, d'autres thèmes ont été abordés par les députés : la formation et l'attractivité du métier, le renouvellement de la flotte et le problème de la limitation de la jauge, l'aquaculture en France, les problèmes spécifiques des DOM (développement de la flotte, invasion des sargasse, pollution par le chloredécone), les problèmes liés à certaines espèces (le bar, l'anchois de Méditerranée). L'audition peut être vue dans son intégralité ici.

Le CNPMEM participe au CC EOS les 3 et 4 juillet à Gand

Le CNPMEM, ainsi que les OP et comités des Hauts de France, Normandie et Bretagne, ont participé aux réunions  du conseil consultatif des Eaux Occidentales  Nord à Gand les 3 et 4 juillet ; l'occasion d'aborder avec la Commission Européenne et les représentants des pêcheurs des pays voisins,  la question de l'obligation de débarquement, de la fixation des possibilités de pêche pour 2019 ainsi que des futurs règlements régissant les mesures techniques, le plan de gestion, ou le FEAMP. Les avis scientifiques du CIEM, publiés le 29 juin, ont été également présentés et discutés au sein des groupes de travail Manche, mer celtique et Ouest Ecosse.

En Méditerranée, le 14 octobre : date importante pour les AEP

En effet, dès cette année, il a été décidé, pour des raisons pratiques, d'aligner la date limite de dépôt des demandes d'AEP pour les pêcheries de Méditerranée au 14 octobre ! Cette date est valable pour l'ensemble des AEP délivrées en Méditerranée, à savoir : l'AEP thon rouge l'AEP espadon de Méditerranée l'AEP germon de Méditerranée l'AEP chalut de Méditerranée l'AEP senne tournante coulissante l'AEP drague Les demandes doivent donc être transmises par voie de correspondance ou par voie dématérialisée, auprès de la délégation à la mer et au littoral de la direction départementale des territoires et de la mer ou de la direction interrégionale de la mer du port d'immatriculation du navire concerné au plus tard le 14 octobre. Le cas échéant, les demandes de transfert doivent aussi être transmises pour cette date. Les formulaires sont disponibles via les liens suivants : AEP thon rouge : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14858.do AEP espadon de Méditerranée : http://www.dirm.mediterranee.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/aep_espadon_v1.pdf AEP chalut de Méditerranée : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14852.do AEP senne tournante coulissante : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14913.do AEP drague : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_14910.do