Commission Méditerranée du 14 mars 2019

Les membres de la commission Méditerranée se sont réunis à Marseille le 14 mars 2019 en présence de la DPMA, de la DIRM et d'Ifremer. Cette réunion a été précédée d'une rencontre des chalutiers méditerranéens avec la DPMA et le président du CNPMEM. Cette rencontre a été l'occasion, d'une part, de préciser l'état des lieux vis-à-vis du plan de gestion pour les espèces démersales de Méditerranée occidentale et, d'autre part, d'établir les actions à mener avant l'entrée en vigueur de ce plan, à priori, au 1er janvier 2019. La commission Méditerranée a, quant à elle, abordé les autres plans de gestion nationaux de Méditerranée. Elle a aussi été l'occasion de faire un point sur les travaux en cours au sein de la CGPM et concernant : les AMP, le corail rouge, la dorade rose.

Les pêcheurs français mobilisés pour éviter les captures accidentelles de dauphins communs

  Les pêcheurs français du golfe de Gascogne constatent au quotidien une augmentation de la présence de cétacés sur les zones de pêche qu’ils fréquentent, qui peut être liée à un changement de distribution ou à une augmentation de la population. Les dauphins communs et les bars et merlus recherchés par les pêcheries concernées se nourrissant des mêmes proies, il en résulte au début de chaque année une interaction spatiale entre les engins de pêche et les dauphins communs. Face à cette situation, les pêcheurs agissent.

Les pêcheurs français mobilisés pour éviter les captures accidentelles de mammifères marins

Au début de chaque année, les pêcheurs français travaillent dans des zones de pêche fréquentées par des dauphins. Dans l’objectif de limiter autant que possible les captures accidentelles et après une phase de test, pêcheurs et scientifiques ont validé une nouvelle technologie de répulsifs acoustiques. Elle permet de limiter de plus de moitié les captures accidentelles de dauphins. Depuis le 1er décembre 2018, ces pingers équipent les chaluts pélagiques français en bœuf opérant dans le golfe de Gascogne. La mise en place de ce dispositif symbolise l’évolution du métier de marin pêcheur et l’efficacité des partenariats menés avec les scientifiques. CP - Les pêcheurs français et la prévention contre les captures accidentelles