Commission “Espèces benthiques et démersales du golfe de Gascogne” le 18 novembre 2020

Les membres de la Commission Espèces Benthiques et Démersales du Golfe de Gascogne (CEBDGG) se sont réunis le 18 novembre 2020 par visioconférence en présence de la DPMA et de l’Ifremer.

A cette occasion, les positions de la CEBDGG sur les possibilités de pêche pour 2021 des principaux stocks benthiques et démersaux du golfe de Gascogne (merlu, sole, langoustine, bar, baudroies, cardines, merlan, lieu jaune et plie) ont été établies, d’après les avis scientifiques les plus récents et, le cas échéant, les propositions de la Commission européenne sur ces ressources.

Concernant la pêcherie professionnelle de bar du golfe, la CEBDGG a fait le choix de pas modifier l’encadrement en vigueur jusqu’en fin d’année, au regard notamment des informations les plus actualisées de consommation du plafond global de captures 2020. De plus, compte tenu du bon état du stock et de l’augmentation sensible des recommandations scientifiques pour 2021, la CEBDGG a proposé de mettre en place des limites de captures trimestrielles en lieu et place des limites mensuelles au cours du premier trimestre 2021. Cette évolution, qui doit apporter davantage de souplesse aux entreprises, reste toutefois précautionneuse par rapport à l’encadrement appliqué au premier trimestre 2019 et à celui des années précédentes. L’encadrement de la pêcherie à partir d’avril 2021 fera l’objet de nouvelles discussions dans les prochaines semaines.

Par ailleurs, les membres de la CEBDGG ont soutenu pour 2021 la reconduction de l’arrêt biologique d’activité des fileyeurs détenteurs de l’ANP Sole du golfe de Gascogne, tel qu’il a été mis en œuvre en 2020.