Le CNPMEM obtient des avancées pour les pêcheurs professionnels

Le CNPMEM obtient des avancées et des garanties du ministre de la Transition Écologique Christophe Béchu concernant la mise en œuvre de mesures de soutien à la profession.

Les clarifications concernant le processus d’indemnisation aux pêcheurs frappés par l’interdiction de pêche dans le golfe de Gascogne et l’application de la remise de 13 centimes d’euro par litre de gasoil ont été annoncées par le ministre venu rassurer les représentants de la profession dans les locaux du CNPMEM.

Paris, 1 février 2024 – Dans le contexte de crise prolongée à la suite de la fermeture de pêche dans le golfe de Gascogne pour un mois et les conséquences sans précédent qu’elle inflige à la filière, par sa mobilisation, le Comité a obtenu des réponses.
En visite dans les locaux du Comité et devant les représentants de la profession venus de toute la France, Christophe Béchu a reconnu les difficultés rencontrées par la filière, affichant “une volonté d’éviter une forme d’hypocrisie écologique et appliquer les mêmes mots et les mêmes termes pour le secteur agricole et la filière de la pêche”.

Le Ministre a apporté des clarifications sur le calendrier des indemnisations pour les pêcheurs impactés, avec une validation du dispositif par la Commission attendue pour le 5 février, avec un engagement de procéder aux premiers paiements dès le début du mois de mars, d’assurer la simplicité du processus et
de fixer les consignes à France AgriMer pour répondre aux questions des armateurs, délivrer l’attestation pour se retourner vers les établissements bancaires et procéder à des paiements en accéléré.

Le Ministre a également confirmé l’application immédiate de la remise de 13 centimes d’euro par litre de gasoil avec le fournisseur TotalÉnergies pour tous les pêcheurs avec effet rétroactif depuis le 1er janvier. Il a également annoncé la poursuite des négociations avec les autres fournisseurs pour une généralisation du dispositif.

“Aujourd’hui, nous avons obtenu des avancées mais nous restons mobilisés et vigilants dans leur mise en application rapide. Nous ne voulions pas d’une visite de courtoisie alors que 450 navires sont bloqués à quai dans le golfe de Gascogne. Nous apprécions la franchise et la détermination du ministre pour aider la filière mais nous jugerons aux actes. Nous continuons jour après jour à défendre les intérêts des professionnels face à cette interdiction injustifiée. Elle met en péril l’ensemble d’un secteur économique structurant pour les territoires littoraux du golfe de Gascogne”, Olivier Le Nézet, Président du Comité National des Pêches et des Élevages Marins.

Contact :
Alexandre Borreil / aborreil@aya-communication.fr / 06 76 32 27 69
Jean-Mathieu Le Béon / jean-mathieu.lebeon@portland-communications.com / 06 89 47 27 97