« Les pêcheurs français à la cape depuis plus d’un an réagissent ! »

« Les pêcheurs français à la cape depuis plus d’un an réagissent ! »

 Dès l’introduction du Bureau du Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins, le 8 avril dernier, son Président, Gérard ROMITI, a profité de la présence de la Direction des Pêches Maritimes et de l’Aquaculture, pour déclencher l’alarme de montée du marasme économique, qui depuis plus d’un an, ronge son secteur :

Les marchés à l’export perturbés, les restaurants et cantines collectives toujours fermées, une concurrence des importations, n’ont cessé de tirer les prix du poisson vers le bas. A ces effets de la crise Covid, sont venues s’ajouter les difficultés liées au Brexit (toujours pas d’accès aux eaux britanniques pour une partie de la flottille, et des négociations sur les TAC et quotas qui patinent et privent les professionnels d’une visibilité), difficultés auxquelles s’est encore ajoutée la remontée des cours du Gasoil.

Sous ces effets conjugués, les salaires des marins-pêcheurs sont passés largement sous la limite acceptable, si bien que de nombreux armateurs ont décidé de laisser les navires à quai, faute de rentabilité.

Gérard ROMITI avait donc interpellé les GMS pour qu’elles sonnent le réveil de l’élan patriotique des consommateurs qui avait permis à la profession de passer le cap de la première vague de la crise sanitaire.

Il a été entendu par France Filière Pêche qui, lors de son Bureau du 9 avril, a voté le principe d’une opération de promotion des produits de la pêche et de l’aquaculture française, grâce à la marque « Pavillon France ». Cette campagne devrait démarrer dès le 18 avril prochain, sous la forme d’un appel solennel s’inspirant de celui prononcé par le Général de Gaulle, un certain 18 juin…

Cette campagne comprendra : Une campagne de spots TV, une campagne d’articles via la presse régionale, un kit d’animations des rayons poissonnerie pour 2500 magasins.

Il a également été entendu par la Ministre de la Mer qui lui a demandé de réunir rapidement l’ensemble de la filière amont et aval, de France métropolitaine et d’Outre-mer. Le large tour de table qui aura lieu ce vendredi 16 avril, dans l’après-midi, doit permettre d’identifier les actions complémentaires et le rôle des différents acteurs pour insuffler une nouvelle dynamique de marché autour de la reconquête des produits de la pêche et des élevages marins français dans le cœur de nos consommateurs, de manière à préserver un outil de production qui a vocation à repartir dès la fin de la pandémie.

Le Président ROMITI espère que « ces initiatives concertées permettront aux consommateurs de redécouvrir la qualité de nos produits et de sauver la pêche et les élevages marins français, ainsi que ses précieux emplois directs ou induits, sans lesquels, nos littoraux n’auraient certainement pas le même charme ! ».

Paris, le 14 avril 2021

Contact

Gérard Romiti : 06 79 02 81 98