Limitation des captures de bar zone Sud

La Commission Espèces Benthiques et Démersales du Golfe de Gascogne qui s’est réunie le 23 novembre 2018, compte tenu du niveau de consommation estimé du plafond global de captures en 2018 (91% au 20 novembre), a acté la nécessité d’intervenir en urgence sur les possibilités de capture de la pêcherie de bar du golfe de Gascogne sur la fin de l’année 2018.

Commission Flotte & Quotas – réunion du 21 novembre 2018

Les membres de la commission flotte et quotas se sont réunis le 21 novembre 2018 en présence de la DPMA et d'Ifremer. Cette réunion, comme habituellement à cette période, avait pour principal objectif de définir la position du CNPMEM en vue des discussions pour le conseil des Ministres de la pêche de décembre prochain sur les TAC de 2019. L'exercice de cette année est marqué par l'entrée en vigueur de façon général de l'obligation de débarquement pour l'ensemble des stocks soumis à quota ou ayant une taille minimale en Méditerranée. D'autres points d'information ont été fait, notamment sur l'évolution des discussions dans le cadre du Brexit en ce qui concerne la pêche, l'évolution du dossier de modification du règlement contrôle.

ICCAT : Feu vert pour le thon rouge mais gros yeux pour le thon obèse

ICCAT : Feu vert pour le thon rouge mais gros yeux pour le thon obèse   La 21ème session extraordinaire de la CICTA (ICCAT en anglais) a clôturé hier, lundi 19 novembre 2018, sur un résultat en demi-teinte pour les pêches françaises. Si le CNPMEM se félicite du passage à un plan de gestion pour le thon rouge de l'Atlantique de l'Est et de Méditerranée, il regrette qu'aucune décision n'ait été prise sur le thon obèse de l'Atlantique.

Bar, la Commission européenne interprète les avis scientifiques à sa manière

     Bar, la Commission européenne interprète les avis scientifiques à sa manière    Dans sa proposition sur les possibilités de pêche pour 2019, publiée le 7 novembre 2018, la Commission européenne propose de maintenir quasiment à l’identique les mesures d’encadrement de la pêche professionnelle appliquées en 2018 pour le stock Nord de Bar, alors qu’elle assouplirait le cadre de la pêche récréative.