Commission “Crustacés” du 1er octobre 2019

Les membres de la Commission Crustacés du CNPMEM se sont réunis à Paris le 1er octobre 2019, sous la présidence de Yannick Calvez et en présence de la DPMA et de l’Ifremer.

 L’Ifremer a présenté dans un premier temps l’état des stocks et des pêcheries de gros crustacés. La situation semble favorable pour le homard et pour l’araignée. En revanche pour le tourteau, une diminution des rendements est toujours observée. Ce même constat est fait par l’Angleterre et l’Irlande. Pour l’instant Ifremer ne peut avancer aucune explication mais va poursuivre ses investigations. Il espère notamment que son programme RECCRU (suivi du recrutement du homard, langouste rouge et tourteau) puisse apporter des éléments de réponses.

 Concernant le plan de restauration de la langouste rouge, la Commission compte passer à une mise en œuvre opérationnelle de son programme de baguage dans le but d’encadrer l’effort de pêche sur cette espèce (cf. notre page dédiée aux actions sur la langouste). Ce programme de baguage a pour objectif de conforter l’amélioration du stock observée ces dernières années.

 Les discussions ont également porté sur les sujets suivants : instauration de nouvelles mesures techniques sur le homard et le tourteau, sécurité à bord des caseyeurs (par l’IMP) et projet RECCRU de l’Ifremer.

 La Commission devrait se réunir la prochaine fois au printemps 2020.