Réunion de la Commission Crustacés le 3 septembre 2020

Les membres de la commission Crustacés se sont réunis le 3 septembre 2020 par visioconférence en présence de la DPMA et d’Ifremer.

Cette réunion a été l’occasion de dresser un bilan préliminaire de la saison de pêche 2020.

Des rendements à la baisse continuent d’être observés pour le tourteau, cette tendance étant généralisée à la Manche Ouest et au nord du golfe de Gascogne. L’Ifremer explique cette baisse par un problème de recrutement, des études sont par ailleurs en cours avec les scientifiques britanniques pour approfondir le phénomène.

Pour la langouste rouge, alors que les volumes débarqués demeurent faibles, la situation continue néanmoins de s’améliorer, ce qui conforte les efforts de la profession en vue du rétablissement du stock. Le programme de marquage des captures initié en Bretagne a d’ailleurs été étendu en 2020 à la Normandie et la Nouvelle-Aquitaine. Ces initiatives positives doivent se poursuivre et se généraliser dans les mois à venir. La problématique concernant la différence de taille de capture plus faible dans d’autres pays d’Europe comme l’Espagne (95 mm de céphalothorax contre 110 mm en France) a été évoquée et devrait être portée devant le CC Sud.

La Commission a par ailleurs travaillé sur la mise à jour de la réglementation de pêche embarquée des crustacés, notamment sur la définition du casier-piège et sur la possibilité d’ouvrir la pêche des crustacés en plongée.

Enfin, l’actualité des programmes scientifiques dédiés aux crustacés a été évoquée (RECCRU, MECANOR), parmi d’autres sujets (suivi national de l’effort de pêche, fin des travaux du Focus group “Crabe” du CC Eaux occidentales septentrionales, etc.).