Lors du Salon ITECHMER de Lorient, qui s’est clôturé vendredi, le CNPMEM a participé à plusieurs tables rondes :

  • Le Directeur Général du CNPMEM a participé à la table ronde « Vers une stratégie nouvelle dans la construction des unités de pêche ». Cette table ronde a permis de faire un point général sur l’âge de la flottille, la problématique du renouvellement et  l’implication du CNPMEM dans cette thématique importante pour la filière. Ont été aussi rappelées les contraintes imposées aux chefs d’entreprises en ce qui concerne les critères de jauge et de puissance, antinomiques désormais à la notion de progrès technologiques. L’étude « jauge skill faut », commandé par l’UAPF, a été évoquée pour susciter une réflexion sur ces deux obstacles. Le rapport du GICAN ouvre aussi des perspectives d’accompagnement en faveur du renouvellement de la flotte mais qui doit aussi être menée de concert avec le renouvellement des hommes, (thème qui a également fait l’objet d’une table ronde). (vidéo de la conférence)
  • Lignes d’horizon : Le Directeur Général du CNPMEM a participé à la table ronde “attractivité des métiers de la filière pêche”. Était invité un sociologue qui a mis en perspective cette thématique qui est un vrai enjeu pour l’ensemble des acteurs de la filière pêche. Outre l’attractivité, il faut aussi assurer le maintien au sein du métier en concevant un accueil adapté, un accompagnement pendant le parcours professionnel et enfin favoriser la promotion au sein de l’entreprise. Les jeunes ont besoin de visibilité sur leur parcours professionnels mais aussi d’empathie. Le Directeur Général a mis en avant l’action “Lignes d’horizon” en expliquant le triptyque qui compose le site http://lignes-dhorizon.com (vidéo de la conférence)
  • Caroline Ton a participé à la table ronde sur le renouvellement de la flotte dans les Régions Ultrapériphériques, en présence de la DPMA, de l’IGAM, des présidents des CRPMEM de Guyane, de Martinique et de La Réunion, ainsi que du président de la Fédération de Pêche des Açores et de son assistante. Cette table ronde, animée par Stéphanie Roos-Faujour, a permis de dresser les préconisations recommandées par la mission IGAM/CGAAER en juin 2018, d’exposer la stratégie mise en place par l’Etat pour permettre à la filière pêche de bénéficier de cet assouplissement des lignes directrices, et de faire le point sur les orientations de plan de renouvellement envisagées par les professionnels, que ce soit au niveau national ou régional. (vidéo de la conférence)
  • Hubert Carré a participé à la table ronde sur le Brexit. Animé par le Secrétaire Général du From Sud-Ouest, elle réunissait la Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture du Ministère en charge de la pêche, le directeur de l’OP Les Pêcheurs de Bretagne, le directeur de l’Armement La Houle,  le Président de l’Union du Mareyage français et le Président des halles à marées. Cette table ronde a été l’occasion de rappeler l’engagement des professionnels et de l’Etat dans cette négociation mais aussi de discuter des effets à court et moyen terme du Brexit sur les professionnels. (vidéo de la conférence)
  • Anaïs Mourtada a participé, avec le CDPMEM Finistère, à l’animation d’une table ronde sur le l’Obligation de débarquement (OD) dans le cadre du salon Itechmer. Aux côtés de la Direction des pêches maritimes et de l’aquaculture, de l’Ifremer, de l’OP Les Pêcheurs de Bretagne, d’un patron armateur breton et de la coordinatrice régionale de l’UMF, les différentes implications, challenges et conséquences liées à la mise en œuvre de l’OD ont été abordées.

L’ensemble des vidéos des conférences d’Itechmer sont disponible ici.